Grossesse et travail ne vont pas ensemble

Être enceinte et continuer à travailler est une situation très délicate. Lorsque vous avez un boulot qui vous demande de beaucoup bouger, vous commencez très vite à ressentir les limites imposées par votre nouvel état. Il faut alors en parler à ses collègues, à son patron surtout afin de redéfinir peut-être vos nouvelles responsabilités sur votre lieu de travail. Tout cela peut beaucoup angoisser et vous faire perdre vos moyens.

La réaction de votre entourage professionnel

Même si vos collègues accueillent très bien la nouvelle, votre patron n’hésite pas à vous considérer comme une impotente. Certains iront jusqu’à vous reclasser à un poste moins important et à un traitement plus bas par conséquent. Ça bien sûr, c’est à défaut de vous renvoyer, ce qui n’est pas légal.

Vous pouvez aussi prendre les devants et démissionner par fierté. Si vous trouvez mieux ailleurs, c’est parfait. Mais, la vérité est que peu d’employeurs sont prêts à engager une femme enceinte. Les aléas si nombreux et le manque à gagner sont tels que personne n’a envie de vous engager pour devoir vous octroyer des congés pour motifs de grossesse à tous azimuts.

Pas de panique ! Au lieu de culpabiliser à tort d’ailleurs, vous pouvez en profiter pour redéfinir vos objectifs.

Chercher un emploi dans un domaine plus posé

Lorsque vous êtes enceinte, hormis votre bidon qui pointe en premier le bout de son nez, ce qui compte surtout, ce sont vos compétences. Et ça, personne ne peut l’ignorer. Si vous orientez autrement vos objectifs professionnels, vous pouvez très bien trouver un emploi dans un autre domaine et vous en imposer par votre savoir-faire. Vous devez pouvoir faire vos preuves malgré votre état et ne laisser personne vous faire culpabiliser. En réalité, il est discriminatoire de vouloir vous empêcher de travailler parce que vous êtes enceinte. Même si certains employeurs, aussi bien femmes comme hommes, ne réagissent pas comme il faut, vous pouvez très bien tomber sur quelqu’un qui vous encourage même à vouloir continuer à fournir des efforts et à apporter à votre couple, un soutien financier dont vous aurez certainement besoin, vu l’approche du bébé.

Pourquoi ne pas vous mettre à votre propre compte ?

Si vous n’avez définitivement ni l’envie, ni la force ou tout simplement pas eu la chance de trouver un autre boulot en entreprise, il serait peut-être temps de vous mettre à votre propre compte. Les avantages sont nombreux. Vous n’aurez de compte à rendre à personne et vous pourrez avoir tout le temps que vous voulez pour vous occuper de votre enfant.

Mais, le plus beau, c’est que vous aurez une grossesse épanouie, sans pression hiérarchique, sans stress et serez maitre de votre temps quand bébé sera là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *