Comment prendre soin de son parquet ?

0
46

Au même titre que le carrelage, le parquet nécessite un nettoyage régulier. Les rayures, les taches et l’accumulation de poussières sont les premiers signes apparents qui indiquent qu’un parquet doit être décapé, verni ou lavé. En effet, ce revêtement de sol est grandement apprécié de tous pour deux raisons principales : il a le chic pour renforcer l’esthétique d’une maison et il est simple à vivre, c’est-à-dire facile à entretenir. Ne vous méprenez cependant pas, cette facilité d’entretien ne signifie sous aucun prétexte que les travaux doivent être pris à la légère et exécutés n’importe comment. Voici quelques astuces pour prendre soin de son parquet de la meilleure manière qui soit.

Déterminer la nature et la finition du parquet

Lorsque vous décidez de revêtir le sol de votre maison de parquet, vous aurez à choisir entre trois modèles. Si le modèle massif a la particularité d’offrir un rendu naturel et authentique, les revêtements stratifiés et contrecollés, quant à eux, se distinguent de par leur prix. Un avantage qui est d’autant accentué par un entretien facile et à la portée de tous. Il est aussi important de savoir que le parquet se décline en trois finitions : huilée, vernie et cirée. L’entretien d’un parquet vitrifié ou verni ne sera pas identique à celui d’un revêtement à finition huilée ou encore d’un parquet ciré. C’est d’ailleurs pour raison qu’il faut au tout prix connaître son revêtement sur le bout des doigts. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander à votre menuisier ou à un expert en la matière.

Le nettoyage classique

En principe, le traitement de surface (carrelage, parquet, moquette…) fait partie des tâches ménagères quotidiennes. Celles-ci peuvent être accomplies par soi-même ou être déléguées à une femme de ménage ou, dans certains cas, à des prestataires de services. Le but d’un nettoyage habituel est surtout d’éliminer les traces de poussière et les saletés. Il suffit donc de passer l’aspirateur ou le balai pour prendre soin de son parquet. Pour éviter les rayures, préférez un aspirateur à embout, un balai à franges et un balai simple.

Le nettoyage hebdomadaire et le grand nettoyage de printemps

La finition prend toute son importance lors des travaux d’entretien périodiques et du grand ménage. Le parquet vitrifié retrouve son éclat d’antan après un coup de serpillière. L’eau chaude et les produits détergents sont à proscrire. Optez plutôt pour du shampoing dilué dans de l’eau. Il est aussi possible d’utiliser un mélange d’eau et de vinaigre blanc, une des plus vieilles astuces de grand-mère. En ce qui concerne le parquet huilé, utilisez un microfibre un tantinet humide et du savon naturel, c’est-à-dire dépourvu de détergent, pour nettoyer votre parquet. Une fois par an, pensez également à ajouter une couche d’huile. Votre revêtement n’en sera qu’enjolivé et protégé.

Quand les taches persistent ou en cas de rayure, il est indispensable d’employer les grands moyens. Vous aurez donc le choix entre un ponçage et un cirage. Tous deux présentent un nombre incalculable d’avantages, mais cette fois-ci nous nous pencherons surtout sur le traitement à la cire.

Le cirage de parquet

Le cirage se retrouve parmi les solutions de traitement de parquet les plus plébiscités. La cire assure une double fonction de protection et de conservation. C’est ce qui permet de donner au revêtement un aspect naturel, soigné et élégant. Le tout est de choisir le bon produit. Vous pouvez d’ores et déjà retirer les cires à base d’huile de votre liste. En effet, une gamme variée de produits est disponible dans les magasins et sur les sites de vente en ligne. Il est notamment possible d’utiliser de l’huile cire blanchon pour prendre soins de son parquet. Elle est composée d’ingrédients naturels, plus particulièrement d’huiles végétales. Celles-ci figurent en tête de liste parmi les meilleurs désinfectants naturels.

L’Huile-Cire signée Blanchon a été spécialement conçue pour les parquets massifs. Il s’agit d’un traitement de finition et non d’un produit d’entretien dont le rôle est d’éclaircir les tons foncés de votre maison et appartement. Avec seulement 1 litre, vous pouvez cirer un parquet de 20 m² de surface. Les huiles végétales s’incrustent en profondeur assurant longévité et protection optimale au parquet. Par-dessus-tout, cette cire blanche est simple d’utilisation.

Vous l’aurez vu, prendre soin de son parquet ne nécessite pas de gros efforts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici